Les archives du Festival International de Musique de Dinard

« Retour

vendredi 17 août 2012 à 21 h

Quintette Moraguès

Auditorium Stéphan Bouttet

Quintette Moraguès : Quintette à vent

Programme

Michel Moraguès, flûte
David Walter, hautbois
Pascal Moraguès, clarinette
Pierre Moraguès, cor
Patrick Vilaire, basson

Avec le concours de Kun Woo Paik, piano

György Ligeti : Six Bagatelles pour quintette à vent (flûte, hautbois, clarinette, cor et basson, 1953)
     1- Allegro con spirito
     2- Rubato. Lamentoso
     3-  Allegro grazioso
     4- Presto ruvido
     5- Adagio. Mesto
     6- Molto vivace. Capriccioso

André Caplet (1878-1925) : Quintette pour flûte, hautbois, clarinette, basson et piano (1898)
     1- Allegro
     2- Adagio
     3- Scherzo. Très vif
     4- Finale. Allegro con fuoco

Gabriel Fauré (1845-1924) : Pelléas et Mélisande, suite pour orchestre (1898), transcription pour piano et quintette à vent (revisée en 2010) de David Walter
     1- Prélude
     2- Fileuse
     3- Sicilienne
     4-  Molto adagio (Mort de Mélisande)

 

Francis Poulenc (1899-1963) : Sextuor pour quintette à vent (1932,  rev.1939)
     1- Allegro vivace. Très vite et emporté
     2- Divertissement. Andantino
     3- Finale. Prestissimo


Partager cette page sur

Quintette Moraguès

Fondé à Paris en 1980, le QUINTETTE MORAGUÈS est l'un des plus beaux exemples de la tradition française des instruments à vent. Il a hissé le quintette à vent au rang des formations incontournables de musique de chambre. Lauréat des Fondations Yehudi Menuhin et Samson François, le Quintette Moraguès s'est très rapidement imposé sur les scènes internationales par la richesse et la complexité de ses timbres. Grâce à la qualité des adaptations de David Walter, le hautboïste de l’ensemble, le Quintette Moraguès a aussi pu diversifier son répertoire et enrichir la littérature de cette formation. La transcription prend alors tout son sens, qu’il s’agisse, comme ici, de Pelléas et Mélisande de Fauré ou des Six Bagatelles, une autotranscription de Ligeti.

La rencontre, en 1992, de ces musiciens avec le pianiste russe Slatoslav Richter, a été l’occasion d’enregistrer en direct, au Musée Pouchkine de Moscou, un disque Beethoven distribué par Philips. Deux ans plus tard, le Grand Prix de la Nouvelle Académie du Disque leur était attribué pour leur interprétation des deux sérénades pour vent de Mozart. L’ensemble de leurs enregistrements a, d’ailleurs, été salué par la presse internationale.

Pascal Rogé, Christian Zacharias, Brigitte Engerer, Christian Ivaldi, Jean- François Heisser, Jean-Claude Pennetier, Michel Dalberto, Philippe Cassard et Claire Désert comptent parmi les partenaires les plus fidèles du groupe. On peut y ajouter Kun Woo Paik qui, à Dinard, sera au piano.

 

 

 


Lire toute la biographie

Rétrospective des années passées